Archives par mot-clé : urbanisme

Les Architectures de l’eau à Marseille, du XVIIIe siècle à nos jours

Présentation par l’organisateur :
Le thème de cette exposition Les Architectures de l’eau est inédit. Son ambition est d’attirer le regard du visiteur sur le patrimoine méconnu des fontaines qui assurent l’alimentation en eau de la ville à travers documents d’archives, plans, gravures, sculptures, maquettes.

L’exposition est aussi une occasion de se replonger dans trois siècles d’histoire urbaine à travers le prisme de la conquête de l’eau. Pour une ville comme Marseille, l’approvisionnement en eau est un combat quotidien, qui en période de sécheresse ou d’épidémie devient une ardente nécessité. C’est en 1849 que le temps de la soif est enfin révolu avec l’ arrivée de l’eau de la Durance en abondance, célébrée en grande pompe par l’édification du Palais Longchamp !

A travers cette exposition, les Archives départementales et l’association E.S.So.R. ont voulu attirer l’attention du public sur un patrimoine riche mais en péril ; nombre de fontaines et bassins sont aujourd’hui asséchés ou peu entretenus et se fondent dans le décor foisonnant de la ville.

Pour compléter et enrichir cette exposition, l’équipe des Archives départementales et l’association E.S.So.R ont associé une programmation culturelle riche et variée (conférences, colloque, ateliers jeune public, promenades urbaines et spectacle vivant).
Exposition du 13 septembre au 8 décembre 2012

Journée d’études – Atlas analytique de la trame verte à Marseille – 29 juin 2012

Présentation par l’organisateur :
Le programme de recherche PIRVE « Atlas analytique de la trame verte à Marseille » qu’ont conduit des chercheurs de laboratoires d’Aix-Marseille Université, depuis 2008, s’achève.

Nous vous invitons à une journée de restitution qui se déroulera à l’amphithéâtre de Sciences Naturelles sur le site Saint Charles à Marseille.

Programme :

Présentation du Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville Environnement (PIRVE) – Olivier Soubeyran, Professeur de Géographie à l’Université Joseph Fourier, Institut de Géographie Alpine, Grenoble.

Présentation de la journée – Carole Barthélémy (LPED), responsable scientifique du programme « Atlas analytique de la trame verte de Marseille »

La carte du « Vert » à Marseille, une démarche pour penser la trame verte, entre emboîtements d’échelles et espaces à caractère de nature – Jean-Noël Consales (TELEMME), Marie Goiffon (Actigéo)

Nature urbaine et continuités – Ce qu’en disent les papillons… – Marie-Hélène Lizée, Magali Deschamps-Cottin (LPED)

La flore de nos jardins privatifs : quel apport potentiel à la trame verte urbaine ? – Angèle Bossu (LPED), Audrey Marco (ENSP), Valérie Montes (LPED)

Relation entre gestion et biodiversité dans les parcs publics urbains – Chloé Bourdil, Marie-Hélène Lizée (LPED)

Les inégalités écologiques à Marseille, une approche exploratoire entre écologie et sociologie – Carole Barthélémy, Marie-Hélène Lizée (LPED)

Entre aménagement et ménagement de la nature à Marseille : la trame verte à l’épreuve du local – Jean-Noël Consales (TELEMME), Marie Goiffon (Actigéo)

Paroles d’acteurs locaux, entre continuités écologiques et discontinuités politiques – Carole Barthélémy, Leslie Lemaire (LPED)

Un acteur inattendu à la croisée des chemins : les artistes, Carole Barthélémy (LPED), Jean-Noël Consales (TELEMME)

Les Marseillais et leurs natures, premiers résultats d’une enquête réalisée par Internet, Cécile Lizée, Cyril Geneys (C2 Psy)

Marseille, ville observatoire de l’environnement urbain ? – Magali Deschamps-Cottin, Valérie Montès (LPED)

Entrée libre sur inscription avant le 4 Juin 2012

Les représentations cartographiques de Marseille au XVIIIe siècle et ses usages

 

<p>Plan géométral de la ville, citadelles, port et arsenaux de Marseille par Razaud (1743). Archives Municipales de Marseille, 78 Fi 365</p>

Ce billet se propose de faire un état des lieux des plans de la ville de Marseille au XVIIIe siècle et des usages que l’on peut en faire aujourd’hui. Continuer la lecture de Les représentations cartographiques de Marseille au XVIIIe siècle et ses usages

C. Moirenc, C. Bové, P. Urbain , « Marseille la métropole »

 

Présentation par l’éditeur :

Une équipe de passionnés vous entrainent dans les airs pour découvrir le territoire de la Métropole, du Cap Couronne au Bec de l’Aigle.

Vue du ciel, la trame urbaine s’étend au-delà des collines et des massifs, toujours pour rejoindre la mer.

Le photographe, Camille Moirenc, avec la complicité du pilote d’hélicoptère Jacques Ripert, nous offre des images surprenantes, grandioses et d’une qualité tout à fait remarquable.

L’éditrice, Jeanne Laffitte, a choisi le symbole de l’infini pour le plan de cet ouvrage, non pas pour vous faire tourner la tête mais pour affirmer que la Métropole n’a pas de limite, tant en nombre d’habitants qu’en surface.

Tel un piéton volant, vous arriverez par le large vers le Centre Ville pour une grande virée au Sud jusqu’à La Ciotat, vous reviendrez par le Garlaban et plongerez dans la plaine de l’Huveaune jusqu’à la gare Saint Charles. Vous repartirez vers les ports et déroulerez la Côte Bleue vers Marignane pour retrouver les villages des quartiers Nord vers le Centre et La Canebière.

Les urbanistes, Charles Bové et Pascal Urbain, livrent leur analyse sur le développement de la ville, de sa naissance à son futur. Ils ont composé les légendes des images une à une pour mieux apprécier leur contenu.

Enfin, le philosophe Pierre Sansot (disparu en 2005), spécialiste de la poétique des villes, sera votre guide pour comprendre et goûter cet espace exceptionnel.

 

C. MOIRENC, C. BOVÉ, P. URBAIN, Marseille la métropole, Jeanne Laffitte, Marseille, 2011

 

 

 

Architecture et urbanisme à Marseille vus par la télévision des années 1950

 

Le site Crévilles.org (Centre de Ressources Électroniques sur la Ville), s’est constitué une playlist de vidéos sur le site de l’ina.fr.

Parmi la cinquantaine de vidéos proposées, en voici trois concernant le Marseille des années 1950.
Concernant l’urbanisme et l’architecture Marseillaise d’après guerre, ces reportages offrent un point de vue intéressant sur l’image déjà véhiculée à l’époque sur le caractère insalubre de la « vieille ville », et le renouveau que la « reconstruction » pourra apporter à ce « désordre ».

 

Marseille et les grands ensembles

Reconstructions à Marseille

La Cité Radieuse