“Le ventre de Marseille : commerçants de Noailles”

Présentation par l’éditeur :

La rue d’Aubagne, qui mène de Canebière à la Plaine, est une rue mythique de Marseille, emblématique du quartier Noailles dont l’un des noms a longtemps été “Le Ventre du Monde”.
Marché a ciel ouvert, typique d’une cité méditerranéenne, Noailles est aussi un creuset où se rencontrent des cultures du monde entier. Ce quartier est en effet depuis plusieurs centaines d’années un des grands centres commerçants de Marseille. Situé à proximité du port et au cœur de la cité, il est devenu avec le développement du commerce maritime et de la ville, un haut lieu d’accueil de marins, d’immigrants et de commerçants, de vente de poissons, de viande et d’épices.
Parmi les plus anciennes enseignes, il y a celle de l’herboriste le Père Blaize, fraîchement arrivé des Alpes, et celle du quincailler Louis Empereur, qui s’y sont installé au début du XIXe siècle. Noailles était alors connu pour ses halles, où l’on venait de toute la région pour vendre, acheter, ou trouver du travail. Depuis deux siècles au moins la rue d’Aubagne est au cœur d’un quartier animé, vivant : une
foule y déambule en permanence, les vendeurs y interpellent les passants, ça sent la denrée fraîche puis passée, le poisson tout juste péché, la viande à peine dépecée, et leurs déchets qui s’amoncellent, arêtes, morceaux de barbaque, légumes abîmés, qui attisent l’odorat, les insectes ou les animaux errants.
Cet ouvrage, composé de témoignages de commerçants et d’images prises sur le vif, se veut une photographie, un instantané : la rue d’Aubagne en 2012.
Auteurs : Marie d’Hombres & Blandine Scherer

2 réflexions sur « “Le ventre de Marseille : commerçants de Noailles” »

  1. Bonjour,

    je suis enseignante chercheur au Brésil et je travail sur le marché du ver-o-Peso, à Belém, au nord du pays. J´aimerais lire votre livre (Le ventre de Marseille) et je propose m~eme une échange, seule question c´est que le mien est écrit en portugais.

    Cordialement,
    Wilma Leitão

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.