Archives par mot-clé : sociologie

Marseille : entre gentrification et ségrégation langagière, numéro de la revue Langage&Société

Langage&Société, n° 162, 4° trimestre 2017

Edité par Médéric Gasquet-Cyrus et Jean-Michel Géa

Présentation du numéro :

Engagés dans une course à la modernité visant à restructurer et à requalifier le paysage urbain de Marseille, les pouvoirs publics locaux et nationaux, aidés en cela par des entreprises et des financements privés, ont impulsé depuis plusieurs décennies une série d’actions urbanistiques et architecturales qui tendent à évincer les anciens occupants du centre-ville au profit de nouvelles populations plus nanties. C’est ce processus de recomposition sociodémographique – connu sous le terme de « gentrification » – que ce dossier de Langage & Société a choisi pour fil directeur.

Les études réunies décrivent sous l’angle sociolinguistique et discursif quelques-unes des dynamiques identitaires induites par ces transformations ainsi que certaines formes de ségrégation et de résistances au processus de gentrification dont les pratiques langagières sont porteuses. Ce dossier pourra intéresser les chercheurs en sciences du langage, mais aussi, plus largement, tous ceux qui cherchent à comprendre une ville en pleine mutation.

Avec les articles de Jean-Michel Géa ; Mathilde Spini et Cyril Trimaille ; Médéric Gasquet-Cyrus et Cyril Trimaille (donnés par ordre d’apparition dans la revue), ainsi que les focus thématiques de Virginie Baby-Collin et Florence Bouillon; Laure-Sabine Bampi; David Mateos Escobar (donnés par ordre alphabétique)

Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris, 178 p.

 

Sociologie de Marseille, de Michel Peraldi, Claire Duport et Michel Samson

Sociologie de Marseille Présentation de l’éditeur :

Marseille a connu, depuis les années 1960, une transformation économique et sociale fondamentale lorsque son port au rayonnement mondial s’est mué en centre administratif et provincial, déserté par les bourgeoisies commerçantes, laissant de côté les classes populaires. De ce moment perdurent des légendes encore vivaces. Continuer la lecture de Sociologie de Marseille, de Michel Peraldi, Claire Duport et Michel Samson

Les Grecs à Marseille : minorité ethnique ou nation en diaspora ?

Présentation par l’éditeur :
L’enquête sociodémographique sur la population grecque de Marseille amène à penser le groupe phocéen sous l’angle d’une conscience nationale hellénique sans centre émetteur et portée par la Communauté, qui n’est pas rattachée à une mère patrie mais connectée au réseau des Communautés historiques de l’hellénisme : l’entité marseillaise s’identifie à la nation panhellénique, s’appuie sur son réseau d’héritages mémoriels et contribue à les co-construire et les ré-élaborer.
Michel Calapodis, docteur en Etudes néo-helléniques de l’université Paul Valéry – Montpellier III, est enseignant-chercheur et conférencier.

Carnet Hypothèses « surunsonrap »

Karim Hamou, docteur en sociologie, membre correspondant du Centre Norbert Élias (Marseille) et ingénieur d’étude au Centre pour l’édition électronique ouverte, est le créateur d’un carnet « Hypothèses » consacré au genre musical rap en France et les usages de ce genre. L’objet de ce carnet de recherche est de prolonger son travail de thèse achevé en octobre 2009.

Cet axe de recherche extrêmement original, étudié avec beaucoup de pertinence par Karim Hamou, offre souvent des analyses consacrées à la ville et à la scène marseillaise. S’il ne s’agit pas d’études proprement historiques, elles apportent néanmoins un éclairage extrêmement intéressant, avec une véritable optique pluridisciplinaire.

A découvrir et à lire, particulièrement ce billet consacré aux liens entre le rap et le contexte urbain, avec une attention toute particulière à l’exemple marseillais : Des raps et des villes

Le carnet surunsonrap