Articles et contributions d’ouvrages

ATTARD-MARANINCHI M.-F., « La prostitution à Marseille au XIXe siècle : l’échec du contrôle spatial », dans GARNOT B. (dir.), Histoire et Criminalité de l’Antiquité au XXe siècle, nouvelles approches, Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 1992, p. 391-399.

AMERICI L., «Des salariés chez les philanthropes : la naissance du métier d’employé de Caisse d’épargne au XIXe siècle», in BARJOT D. (dir.), Le travail à l’époque contemporaine, Editions du CTHS, Paris, 2005.
– , «Détournements de fonds dans les Caisses d’épargne au XIXe siècle: quelle justice entre philanthropie, professionnalisation et pédagogie de l’argent?», dans GARNOT B. (dir.), Justice et argent. Les crimes et les peines pécuniaires du XIIIe au XXIe siècle, Editions Universitaires de Dijon, Dijon, 2005.
– , «La question du logement populaire à Marseille sous la IIIe République d’avant 1914, politiques publiques et interventions des élites économiques», in Marec Y (dir.), Villes en crise?, Créaphis, Paris, 2005.
– , «Les élites et la régénération morale des ouvriers : la Caisse d’Epargne des Bouches du Rhône et l’habitat ouvrier», l’Habitat Ouvrier : utopies et réalités. De l’histoire de l’architecture à l’histoire sociale, Perpignan, C.R.Hi.S.M (EA 2984), 6 mai 2005.

BARATIER E., REYNAUD F., « Le port de Marseille au Moyen Âge», Arts et livres de Provence, 31, 1957, p. 29-40.

BERTRAND R., « L’iconographie de la peste de Marseille, ou la longue mémoire d’une catastrophe », Images de la Provence. Les représentations iconographiques de la fin du Moyen Age au milieu du XXe siècle, Centre Méridional d’Histoire, Publication de l’Université de Provence, 1992.
-, «Aux grands hommes, la mairie reconnaissante : hommes illustres et noms de rues à Marseille (v. 1770-1870)», dans BOUVIER J.-C., GUILLON J.-M. (dir.), Les toponymes de l’espace urbain. Significations et enjeux, Paris, L’Harmattan, 2001, p. 65-73.
-, «Les processions mariales à Marseille du XVIIe au XIXe siècle », dans WACHE B. (dir.), Pèlerinages et processions. Permanence et mutations, Médiaspaul, Paris, 2010, p. 203-220.
-, «L’abbaye puis collégiale de Saint-Victor et la vie religieuse marseillaise aux Temps modernes», dans FIXOT M. et PELLETIER J.-P. (dir.), Saint-Victor de Marseille. Etudes archéologiques et historiques, Brépols publishers, Turnhout, 2009, p. 329-335.
-, «Les hôpitaux provisoires lors de la peste de 1720 en Provence», in Collectif (dir.), Hôpital et épidémies , Revue de la Société française d’histoire des hôpitaux, n°131-132, décembre 2008, Société française d’histoire des hôpitaux, Lyon, 2008, p. 18-23.
-, VALETTE F., «Les bâtiments de l’hôtel-Dieu de Marseille (XVIe-XIXe siècle)», Provence historique, n° 221, Fédération Historique de Provence, Marseille, 2005, p. 243-267.
-, «Un reflet des réalités anciennes ?», in La ville figurée. Plans et vues gravées de Marseille, Gênes et Barcelone, Parenthèses, Marseille, 2005, p. 47-53.
-, «Marseille, décembre 2000, le pont transbordeur est réapparu …», dans BONNIOL J.-L., CRIVELLO M. (dir.), Façonner le passé, Publications de l’Université de Provence, Aix-en-Provence, 2004, p. 131-143.
-, «Hospice, caserne, taudis, musée : la promotion patrimoniale de la Charité de Marseille», Rives méditerranéennes, n° 16, UMR 6570 Telemme / MMSH, Aix-en-Provence, 2003, p. 11-25.
-, «Pour une étude des associations religieuses à Marseille au XVIIIe siècle», Provence historique, n° LII, fasc. 210, Fédération Historique de Provence, Marseille, 2002, p. 419-433.
-, «Les étymologies de messieurs Meynier et Saurel ou l’antiquité du terroir marseillais dévoilée par les érudits du XIXe siècle», dans UMR TELEMME (dir.), Récit et toponymie, Rives méditerranéennes, n°11, UMR 6570 Telemme / MMSH, Aix-en-Provence, 2002, p. 77-90.
-, REYNAUD G., «Un lieu de mémoire, le 25 de la rue Thubaneau à Marseille», Provence historique, n° LI, fasc. 103, Fédération Historique de Provence, Marseille, 2001, p. 51-68.
-, «Marseille aux temps baroques, un âpre et rude goût de la vie » et « Vestiges du décor urbain des temps modernes», Marseille, n° 192, Revue culturelle municipale, Marseille, 2000, p. 17-21 et 39-41.
-, «Marseille, une ville sans monuments ? Une lente appréciation du patrimoine», Marseille, n° 191, Revue culturelle municipale, Marseille, 2000, p. 62-73.
-, GOURY M., «Le récit de la peste de Marseille du notaire Urtis», Provence historique, n° XLVII, fasc. 189, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1997, p. 489-494.
-, «Le pseudo-centenaire marseillais Annibal Camous, ou le prestige du grand âge au XVIIIe siècle», in COLLECTIF (dir.), Mélanges Michel Vovelle, volume aixois, Sociétés et mentalités en France méridionale (XVe-XXe siècles), Publications de l’Université de Provence, Aix-en-Provence, 1997, p. 99-106.
-, «Les travaux de Gaspard et Pierre Puget pour la cathédrale de la Major», Marseille, n° 177, Revue culturelle municipale, Marseille, 1996, p. 90-99.
-, «François Marchetti et Laurent Durand. Aspects de l’édition religieuse à Marseille au XVIIe siècle», Marseille, n° 167, Revue culturelle municipale, Marseille, 1993, p. 4-9.
-, «Les chartreux d’Aix et de Marseille et leur entourage aux XVIIe et XVIIIe siècles», in COLLECTIF (dir.), Die Kartauser und ihre Welt, Kontakte und gegenseitige einflusse, Universität Salzburg-Edwin Mellen Press, Salzburg-Lewiston, 1993, p. 244-256.
-, «Quand des femmes créent des santons (XVIIe-XXe siècles)», in Collectif (dir.), Marseillaises. Les femmes et la ville , Coté-femmes, Paris, 1993, p. 284-292 et 390 (notes).
-, «Le ‘vandalisme révolutionnaire’ et le patrimoine monumental de Marseille», Provence historique, n° XLII, fasc. 167/168, Autour de Paul-Albert Février, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1992, p. 391-402.
-, «Pour une étude géographique des cimetières de Marseille», Méditerranée – revue géographique des pays méditerranéens, n° 2/3, 1991, p. 47-52.
-, «Maignet, Marseille et la mort: la réorganisation des sépultures en l’an II», dans LIRIS E. et BIZIERE J.-M.  (dir.), La Révolution française et la mort, Presses universitaires du Mirail, Toulouse, 1991, p. 61-73.
-, «Dom Joseph de Martinet (1750-1795) et son action clandestine à Marseille pendant la Révolution», Analecta cartusiana, n° 4, tome II, Prof. Frogg, Seeham (Autriche), 1990, p. 173-189.
-, «Un prêtre provençaliste en Révolution, J.-J.-T. Bonnet. Nouvelles recherches sur l’auteur présumé du Nouhé deis San-culotos (Marseille, décembre 1792)», dans COLLECTIF (dir.), La Révolution vécue par la province, mentalités et expressions populaires en Occitanie, CIDO, Béziers, 1990, p. 127-142.
-, «Sommeil ou clandestinité ? Les pénitents de Marseille entre Louis XVI et Louis XVIII», dans COLLECTIF (dir.), Paroisses, confréries, dévotions à I’épreuve de la Révolution, Provence historique, n°XXXIX, fasc. 156, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1989, p. 185-195.
-, «La conquête du monde, La peste de 1720, Le beau XVIIIème siècle, Le bataillon des Marseillais», in JOUTARD P. (dir.),Histoire de Marseille en treize événements, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 1988, p. 118-121, 122-138, 139-145, 146-160.
-, «La christianisation de l’espace urbain marseillais à l’époque contemporaine : une forme de ‘visibilité ‘religieuse», Religion et société, bulletin de l’observatoire diocésain de sociologie des religions, n° 33, Diocèse de Marseille, Marseille, 1987, p. 1-7.
-, «Les Marseillais et leurs tombeaux, cimetières et architecture funéraire à Marseille depuis le début du XIXe siècle», Bulletin de la Société d’Histoire moderne, n° 36, Société d’Histoire moderne, Paris, 1987, p. 16-21.
-, «De la toponymie à la statuaire, les formes de christianisation du paysage marseillais depuis le XVIIIe siècle», Annales du Midi, revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, n° 173, tome 98 (« Marseille et les Marseillais, XVIIe, Privat, Toulouse, 1986, p. 95-120.
-, «Une fondation péri-urbaine dans la Provence du XVIIe siècle, la chartreuse de Marseille», in Collectif (dir.), La naissance des Chartreuses, Ed. des Cahiers de l’Alpe, Grenoble, 1986, p. 401-422.
-, «Les pénitents bourras et les compagnies de pénitents réformés de Marseille», dans COLLECTIF (dir.), Pénitents et confréries du Sud-Est, Provence historique, n°T. XXXIV, fasc. 136, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1984, p. 163-182.
-, «Le tombeau des marquis de Montolieu (1695) dans l’église Saint-Ferréol-les Augustins de Marseille», Arts et Livres de Provence, n° 112, 1983, p. 12-19.
-, «Pour une étude du légendaire urbain : quelques ‘monuments mystérieux’ de Marseille, II/ De la ‘maison de Milon’ aux ‘caves de Saint-Sauveur», Marseille, n° 120, Revue culturelle municipale, Marseille, 1980, p. 15-20.
-, «Les confréries de pénitents de Marseille à travers quatre siècles d’histoire (XVIe-XXe)», in Collectif (dir.), Marseille et son terroir, T. I, Comité du Vieux-Marseille, Marseille, 1980, p. 357-500.
-, Catalogue de l’exposition des Archives communales de Marseille, janvier-mars 1980 : « La mort dans la cité », « La chartreuse de Marseille », « Les pénitents », Marseille au XVIIe siècle, Archives municipales de Marseille, Marseille, p. 59-62, 63-64, 65-69.
-, «La construction de l’église des Chartreux de Marseille (1680-1702)», Provence historique, n° XXVIII, fasc. 113, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1978, p. 199-214.
-, «Cimetières marseillais aux XVIIIe et XIXe siècles», Provence historique, n° XXIII, fasc. 92, Fédération Historique de Provence, Marseille, 1973, p. 217-246.

BILLIOUD J., «Les Fortia de Pilles, gouverneurs-viguiers de Marseille (1660-1789)», Revue Marseille, n°44, avril-juin 1961, p. 3-12.

BOUIRON M., «Marseille durant l’Antiquité tardive et le Moyen Âge : mille ans d’évolution urbaine», Revue Marseille, 225, 2009, p. 12-19.
-, «Le lotissement de l’abbaye Saint-Sauveur de Marseille. De la reconquête de l’espace urbain à la création du palais communal (XIe-XIIIe siècle)»dans CABY C. (dir.), Espaces monastiques et espaces urbains, MEFRM, 1, 2012.
-,PAONE F., «La topografia commerciale di Marsiglia medievale», dans COLLETTA T., MARIN B. (éd.), Città portuali del Mediterraneo e la rete di colonie di mercanti stranieri. I luoghi dello scambio commerciale tra Medioevo ed Età moderna, Naples : Francesco Angelli, 2012.
-, «Encore à propos de la rive sud du port de Marseille. Lieux de culte et découvertes archéologiques autour de l’ancien Arsenal des Galères», CODOU Y., HEIJMANS M. (éd.), Hommages à Jean Guyon, Provence Historique, LXI (fasc. 243-244), 2011, p. 183-206.
-, «Projet collectif de recherche Archéologie urbaine à Marseille : publication des fouilles récentes », dans Bilan Scientifique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (2010), Aix-en-Provence, 2011, p. 145-146.
-, SCHERRER N., SENEPART I., «Deux aqueducs de Marseille antique et médiévale. Topographie urbaine et activités hydrauliques», dans L’accès à l’eau, Archéopages, 32, 2011, p. 48-53.
-, «La redécouverte des archives d’un érudit provençal. Le fonds Eugène-Henri Duprat à la BMVR de l’Alcazar à Marseille (Bouches-du-Rhône)», dans Archéologies de Provence et d’ailleurs. Mélanges offerts à Gaëtan Congès et Gérard Sauzade, Aix-en-Provence, 2008 (Bulletin archéologique de Provence, Supplément, 5), p. 809-819.
-, GUYON J., MOLINER M., TREZINY H., «De Protis à Talabot. 2600 ans d’urbanisme», Archéologia, 435, 2006, p. 38-43.

-, «Une fenêtre sur l’Histoire : la fouille de l’Alcazar»,  dans L’Alcazar à livre ouvert, Marseille, Marseille, 2004, p. 8-9.
-, «26 siècles d’occupation suburbaine : une évolution diachronique», dans L’Alcazar à livre ouvert, Marseille, Marseille, 2004, p. 40-41.
-, «Un acte régalien méconnu : l’extension urbaine de 1190», dans Actes du Colloque « Marseille face aux pouvoirs », Marseille, 2002, p. 22-44.
-, MORHANGE C., PROVANSAL M., HESNARD A., BOURCIER M., CARBONEL P., WEYDERT P., Morphogénèse et impacts anthropiques sur les rives du Lacydon à Marseille (6000 av. J.-C. – 500 ap. J.-C.)», Annales de géographie, 587, 1996, p. 32-46.
-, RICHARTE C., «Marseille : place Général de Gaulle», De l’Orient à la table du Pape. L’importation des céramiques dans la région d’Avignon au Moyen-Age tardif (XIVe-XVIe siècles), Avignon, 1995, p. 35-36.
-, «Esquisse d’un portrait médiéval. La redécouverte des faubourgs», dans Marseille. Monuments historiques, 198, Paris, 1995, p. 42-45.
-, «Le fond du Vieux-Port à Marseille, des marécages à la place Général-de-Gaulle», dans MORHANGE C. (dir.), Les origines de Marseille. Environnement et archéologie, Méditerranée, 82, Aix-en-Provence, 1995, p. 63-69.
-, «Du faubourg Sainte-Catherine à la place Royale», dans Le siècle de Louis XIV à Marseille. Marseille, 1994, p. 39-42.
-, «Marseille (Bouches-du-Rhône). Place Général de Gaulle», Archéologie médiévale, XXIV. Paris, 1994, p. 397-398.

-, «Un faubourg médiéval au pied du rempart», Archéologia, 290. Dijon, 1993, p. 31.

BOYER J.-P., «René et Marseille : les serments de 1437», dans MATZ J.-M. et TONNERRE N.-Y. (dir.), René d’Anjou (1409-1480). Pouvoirs et gouvernement, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 47-76.
-, «Entre soumission au prince et consentement. Le rituel d’échange des serments à Marseille (1252-1348)», dans COULET N. et GUYOTJEANNIN O. (dir.), La ville au Moyen Age, tome 2, Sociétés et pouvoirs dans la ville, CTHS, Paris, 1998, p. 207-209.

BUTI G., «Fruits de la « rivière de Marseille » aux XVIIe et XVIIIe siècles», Cahiers des Annales de Normandie, n° 36 Mélanges André Zysberg, Musée de Normandie-Université de Caen, Caen, 2011, p. 87-102.
-, «Marseille, la péninsule Ibérique et les empires américains (1659-1793) « Le soleil des affaires se lève aussi à l’Ouest »», Revue d’Histoire maritime, n° 13, PUPS La Sorbonne, Paris, 2011, p. 211-232.
-, «Veille sanitaire et trafics maritimes à Marseille (XVIIe – XVIIIe siècles)», dans SALVEMINI R. (dir.), Istituzioni e traffici nel Mediterraneo tra età antica e crescita moderna, Consiglio Nazionale delle Ricerche. Istitutodi Studi sulle Società del Mediterraneo, Naples, 2010, p. 201-224.
-, «Savon marseillais et huile d’Italie méridionale au XVIIIe siècle», in Salvemini Biagio (dir.), Lo spazio tirrenico nella ‘Grande trasformazione’. Merci, uomini e istituzioni nel Settecento e nel primo Ottocento, Edipuglia, Bari, 2009, p. 41-58.
-, «Commerce honteux pour négociants vertueux à Marseille au XVIIIe siècle ? in Cahiers de l’histoire et des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions», dans SAUNIER E. (dir.), Villes portuaires du commerce triangulaire à l’abolition de l’esclavage, Les routes du philanthrope, Le Havre, 2008, p. 199-220.
-, «Moka ou café ? Marseille et la « bataille du café » (XVIIe-XVIIIe siècle)», dans BOURILLON H. et GOMEZ-ESTIENNE J. (dir.), Le voyage des plantes : le jardin botanique de la Marine, Musée Balaguier. Musée national de la Marine, La Seyne-sur-Mer, 2008, p. 19-21.
-, «Marseille, port négrier au XVIIIe siècle ?», Cahiers des Anneaux de la Mémoire, n° 11, Association des Anneaux de la Mémoire de Nantes, 2007, p. 162-178.
-, «Oeil de verre et jambe de bois ? Les invalides de la marine du quartier maritime de Marseille au XVIIIe siècle», dans BUTI G. et CAROL A. (dir.), Comportements croyances et mémoires. Europe méridonale XVe-XXe s., 2007, p. 57-70.
-, «Cochenille mexicaine, négoce marseillais et manufactures languedociennes au XVIIIe siècle», dansLLINARES S. et HRODEJ P. (dir.),Techniques et colonies (XVIe s -XXe s), SFHOM, Paris, 2005.
-, «Perception, construction et utilisation de l’espace. D’Oaxaca à Bassorah : les négociants marseillais et la cochenille mexicaine au XVIIIe siècle», dans AUBERT P., CHASTAGNARET G., RAVEUX O. (dir.), Construire des mondes. Elites et espaces en Méditerranée (XVIe-XXe siècle), Publications de l’Université de Provence, Aix-en-Provence, 2005, p. 251-268.
-, «La naissance de la fonction industrielle du port de Marseille, 1650-1830», dans DAUMALIN X., GIRARD N., RAVEUX O. (dir.), Du savon à la Puce. L’industrie marseillaise du XVIIème siècle à nos jours, Jeanne Laffitte, Marseille, 2003, p. 17-117.
-, «La traite des blés et la construction de l’espace portuaire de Marseille (XVIIe -XVIIIe s.)», in MARIN B. et VRRLOUVET C. (dir.), Nourrir les cités de Méditerranée. Antiquité-Temps modernes, Maisonneuve & Larose – MMSH, Paris-Aix-en-Provence, 2003, p. 769-799.

CATTELONA G., « Control and Collaboration : The Role of Women in Regulating Female Sexual Behavior in Early Modern Marseille », French Historical Studies, Vol. 18, n°1, Spring 1993.

CUZON J., «Les aménagements portuaires et les Augustins à l’époque moderne, d’après les textes», dans SILLANO B. , PARENT F., WEYDERT N.(dir.), D’un quai à l’autre, Bassin de stockage Sadi-Carnot, Surverse Vieux-Port, rue de la République à Marseille, Nîmes, Inrap, 2007.

DAUMALIN X., «Le dirigisme de guerre dans les échanges entre Marseille et l’Ouest africain. Histoire d’un échec», Industries en Provence, n°22, 2014, p. 43-53.

-, «Désindustrialisation et ré-industrialisation à Marseille fin XIXe-début XXe siècle. L’exemple des activités chimiques traditionnelles», Rives méditerranéennes, n°46, 2013, p. 19-35.

-, «L’Estaque à la « Belle époque » : une petite ville industrielle italienne», Industries en Provence, n°21, 2013, p. 6-16.

-, RAVEUX O., «Aux origines de l’industrie moderne marseillaise : l’oeuvre de Louis Benet et de Philip Taylor (années 1830-1850)», Rives méditerranéennes, n°45, 2013, p. 19-35.

-, «De l’usage mémoriel du massacre d’Aigues-Mortes par les ouvriers italiens de Marseille», dans MOURLANE S., REGNARD C. (dir.), Les batailles de Marseille. Immigration, violences et conflits XIXe-XXe siècles, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, 2013, p. 137-147.

-, «Le financement de la deuxième industrialisation à Marseille : nouvelles perpsectives» dans KHARAB I., MIOCHE P. (dir.), Banques et industries. Histoire d’une relation timorée du XIXe siècle à nos jours, Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2013, p. 17-31.

-, «Usages et résistances des ouvriers immigrés dans l’industrie marseillaise (1880-1914)», dans BUTI G., RAVEUX O., BARTOLOMEI A. (dir.), Travailler chez l’autre en Méditerranée (XIVe-XIXe siècles), Les Cahiers de la Méditerranée, n°84, Nice, Université de Nice-Sophia Antipolis, 2012, p. 235-252.

-, «Le conflit environnemental entre industrialisation et arbitrage : les soudières marseillaises au début du XIXe siècle», dans LETTE M., LE ROUX T. (dir.), Débordements industriels. Environnement, territoire et conflit XVIIIe-XXIe siècles, Rennes, PUR, 2013, p. 57-75.

-, KRONENBERGER S., RAVEUX O., Marseille/Provence, rivages des produits du monde, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille, 2013.

 

 

-, «Les entrepreneurs marseillais et l’aéronautique : un rendez-vous manqué ?», Industries en Provence, n° 19, Mémoire, Industrie, Provence (MIP), Marseille, 2011, p. 7-18.
-, «Les négociants marseillais en Afrique au XIXe siècle (II) : le choix colonial», Ultramarine, n° 27, Centre d’archives d’Outre-Mer/Archives de France, Aix-en-Provence, 2009, p. 40-51.
-, «La formation du complexe chimique de Marseille-Berre l’étang (1808-1811)», Marseille, n° 190, Revue culturelle municipale, Marseille, 2000, p. 12-31.

FAGET D., «Une histoire du milieu méditerranéen. Le cas du golfe de Marseille (XVIIIe-XIXe siècles). Sources et approches pluridisciplinaires.», Rives méditerranéennes, n° 35-2010, UMR 6570 Telemme / MMSH, Aix-en-Provence, 2010, p. 139-154.

GUERRY L., « La main-d’œuvre étrangère au féminin. L’exemple marseillais dans l’entre-deux-guerres », Provence Historique, n° 242, octobre-novembre-décembre 2010, p. 417-431.

-, « Immigrer à Marseille et y travailler. Parcours féminins dans l’entre-deux-guerres », Migrations Société, vol. 22, n° 127, janvier-février 2010, p. 59-72.

-, « “Main-d’œuvre étrangère” et marché du travail dans la région de Marseille (1918-1939). La question du genre », Hommes et Migrations, n° 1263, septembre-octobre 2006, p. 26-34.

-, « Les grèves oubliées des immigrantes à Marseille », Plein droit. La revue du Gisti, n° 82, octobre 2009, p. 37-40.

-, « Femmes immigrées en grève à Marseille avant la Deuxième guerre mondiale », Le Bulletin de Promemo. Provence, Mémoire et Monde ouvrier, n° 2, mai-juin 2004, p. 10-11.

HENIN B., « L’agrandissement de Marseille 1666-1690 : un compromis entre les aspirations monarchiques et les habitudes locales », Annales du Midi, T.98, n°173, 1986.

LEVEAU H., « Un vieux problème de l’édilité marseillaise : la propreté des rues », Bulletin officiel du Musée du Vieux-Marseille, n°4, août-septembre 1932, p. 1-7.
-, « Un autre problème de l’édilité marseillaise : la circulation des véhicules », Bulletin officiel du Musée du Vieux-Marseille, n°5, octobre 1932, p. 1-6.

PILLORGET R., «Luttes de faction et intérêts économiques à Marseille, de 1598 à 1618», Annales, économies, sociétés et civilisations, 27, 1972, p. 705-730

PRINGLE J.-K., SABA D.-S., «Langage médical et politique médicale : l’urbanisme et la santé à Marseille à la fin de l’Ancien Régime», Annales du midi, 93, n°154, 1981, p. 397-417.

RAVEUX O., «Innovation et transferts de technologie dans l’industrie textile européenne du XVIIe siècle : l’exemple de l’indiennage à Marseille », dansBOUNEAU C. et LUNG Y. (dir.), Les dynamiques des systèmes d’innovation : logiques sectorielles et espaces de l’innovation, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, Bordeaux, 2009, p. 103-116.
-, «A la façon du Levant et de Perse : Marseille et la naissance de l’indiennage européen (1648-1689)», Rives méditerranéennes, n° 29, 2008, p. 37-51.
-, «Un industriel marseillais du marbre : Jules Cantini (1826-1916)», Industries en Provence, n° 15, Mémoire, Industrie, Provence (MIP), Marseille, 2007, p. 54-56.
-, «Un document sur le raffinage du sucre à Marseille à la fin du XVIIe siècle», Industries en Provence, n° 14, Mémoire, Industrie, Provence (MIP), Marseille, 2006, p. 56-58.
-, «Espaces et technologies dans la France méridionale d’Ancien Régime : l’exemple de l’indiennage marseillais (1648-1793)», Annales du Midi, revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, n° 246, Privat, Toulouse, 2004, p. 155-170.
-, DAUMALIN X., «Les difficiles débuts de la minoterie à vapeur à Marseille (1779-1835) : blocage technologique ou problème de marché ?», dans Autour de l’industrie, histoire et patrimoine. Mélanges offerts à Denis Woronoff, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, Paris, 2004, p. 473-488.
-, «Marseille et la sidérurgie : les hauts-fourneaux de Saint-Louis (1855-1905)», Provence historique, n° 204, Fédération Historique de Provence, Marseille, 2001, p. 159-175.
-, VILLAIN-GANDOSSI C., «Trois siècles de navigation et de construction navale à Marseille (XVIIe-XIXe siècle)», Marseille, n° 190, Revue culturelle municipale, Marseille, 2000, p. 40-57.
-, DAUMALIN X., «Le raffinage du sucre, l’huilerie et la métallurgie : les trois branches emblématiques de la Révolution industrielle à Marseille», Industries en Provence, n° 4, Mémoire, Industrie, Provence (MIP), Marseille, 1999, p. 3-9

REGNARD C., «Étudier la violence à partir des archives judiciaires : quelques remarques appliquées au cas de Marseille au XIXe siècle», dans MARANDET M.-C. (dir.), Violence(s) de la Préhistoire à nos jours Les sources et leur interprétation., Presses de l’Université de Perpignan, Perpignan, 2011, p. 273-292.
-, «Terreurs de quartiers. Jeunesse et violences à Marseille (1850- 1914)», dans DE WEIRT X., ROUSSEAUX X. (dir.),Violences juvéniles urbaines en Europe, Presses Universitaires de Louvain, Louvain, 2011, p. 143-160.
-, «La société marseillaise au XIXe siècle : un contretemps dans le processus de civilisation des moeurs?», dans FAGGION L., REGINA C. (dir.), La violence. Regards croisés sur une réalité plurielle, CNRS éditions, Paris, 2010, p. 157-174.
-, «Le creuset des infortunes. Les violences comme conséquence de la précarité. Marseille 1851-1914», Interrogations ?, n° 4, Université de Franche-Comté, Besançon, 2007, p. 130-149.
-, «La justice et les peines pécuniaires à Marseille de 1851 à 1914», dans GARNOT B. (dir.), Justice et Argent. Les crimes et les peines pécuniaires du XIIIe au XXIe siècle, Editions Universitaires de Dijon, Dijon, 2005, p. 293-306.
-, «Une criminelle révolte : le refus de « l’habit d’ignominie » à la maison de correction Saint-Pierre à Marseille en 1859», Provence historique, n° fasc. 216, avril-mai 2004, Fédération Historique de Provence, Marseille, 2004, p. 155-173.

SIGNOLI M., CHEVÉ D., BOËTSCH G., DUTOUR O., « Du corps au cadavre pendant la peste de Marseille (1720-1722). Des données ostéo-archéologiques et historiques aux représentations sociales d’une épidémie », Bulletin et Mémoire de la Société d’Anthropologie de Paris, tome 10, 1998, 1-2, p. 99-120.

TAVERNIER F., « Marseille au temps de Louis XIV. II-Les faubourgs dans la ville », Marseille, n°69, 3e trimestre, 1967, p. 15-21.
-, «Les intendants de Provence (XVe-XVIIIe siècle), Revue Marseille, n°70, janvier-février 1968, p. 65-66.

VERGÉ-FRANCESCHI M., « Les Corses de Marseille en Méditerranée aux XVIIe et XVIIIe siècles », dans L’homme et les espaces maritimes (XVIe-XVIIIe siècle), 1998, p. 63-91.

-, « Roux de Corse (1704-1792), le plus riche armateur marseillais du XVIIIe siècle », dans Commerce et échanges maritimes (XVIe-XIXe siècle), Piazzola, Ajaccio, p. 111-131, 2006.

-, VOVELLE M., « Gavots et italiens : les Alpes et leur bordure dans la population marseillaise au XVIIIe siècle », Provence historique, n°108, 1977.

3 réflexions au sujet de « Articles et contributions d’ouvrages »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *